[DA:V - oWoD] [Journal de la Chronique]

Modérateur: Necromago

Re: [Journal de la Chronique]

Messagepar Berseker » Dim Oct 01, 2017 11:25 am

Journal de Balian:

Johanson est parti dès le 23 au soir après notre rendez vous chez Mélissandre pour ouvrir la voie. Le reste de la coterie part le 24 au soir en convoi. Le voyage va durer 10 jours. Nous sommes parties avec 3 carrioles, des goules (une dizaine) et tout le matériels nécessaires. Les seuls fait marquant du voyage sont que François acquiert un tableau qui pour lui est magnifique dans une auberge pittoresque (ça commence bien au bout de 3 jours de voyage, ça va être quoi ensuite ? une statue ???), Élicia a conclu un contrat avec une herboriste qui se situe sur la route (au 3e jour de voyage aussi).

Nous arrivons à l'auberge à l'entrée de la ville de Praha où nous retrouvons Johanson. Dans la foulée nous partons rendre hommage au prince de la ville, un certain Rudolf Brandl. Une fois les présentations faites, nous comprenons que la personne à rencontrer décrit par Mélissandre est tout simplement le prince qui nous explique qu'il a besoin de personnes extérieur à la ville pour régler un problème. Il a besoin de défendre un envoyé de l'empereur, jour et nuit, et nous confie la mission.

Le reste de la nuit, on profite pour ce trouver une planque, la remettre en état avant le levé du soleil. Une fois le soleil levé, deux de nos goules partent pour infiltrer la suite de l'envoyé de l’empereur et garder un œil sur lui durant la journée. Une fois la soirée qui débute, nous prenons le relais. Durant la première nuit, l'envoyé de l'empereur a visité la ville et ses grands ouvrages (cathédrales,...) et sur la route, nous sommes tombés sur un groupe de coupe jarret qui s'étaient surement dit que le convoi était une cible facile. Élicia, Johanson, Balian et quelques goules (gardes) se détachent du convoi pour intercepter le groupe de malotru. Et pendant se temps, François et son "charisme" (grande gueule au choix) nous a sorti une thèse oral sur l'art gothique à l'invité de marque et garda, ainsi que celle de toute le convoi sauf les gardes, leur attention durant toute l'action... L'action, que dire, ben deux trois cadavres avec bras arraché et autre joyeuseté du genre... pas de blessé chez nous. On a fini la nuit chez des courtisanes de luxe. Puis nous somme rentrés.

Le lendemain, nos deux goules sont reparti dans la suite de l'envoyé de l'empereur. Le soir, à peine levé, nous sommes arrêtés par des goules du seigneur de la ville qui nous ramène au seigneur, qui nous engueule comme "du hareng pourri pécher par un pecnot de Marsiho qui se disait pécheur de pères en fils mais qui n'est qu'un vil arnaqueur"... bref sale quart d'heure ou demi heure... bref tout le monde est mort, la suite, nos goules et l'envoyé de l'empereur... On a très peu de temps pour éclaircir ce meurtre ou on brûle mais pas littéralement... en vrai. l'enquête commence:

Johanson suit Élicia vers la morgue où se trouve le corps de l'envoyé de l'empereur (il faut lui trouvé un nom... ah non il est mort). il est clair qu'une chose comme une goule ou un vampire a massacré cet homme (me souviens plus trop qu'est-ce qui a été découvert).

François et Balian vont à l'auberge où les meurtres (massacre plutôt) ont eu lieu. Ils ont eu aucune chance, du travail de pro, pas de témoins, les "tavergistes" ont aussi été massacré. On estime qu'il a fallu à peine quelques minutes pour tuer tout le monde. La porte pourtant très lourde a été dégondé violemment, ce qui nous fait dire que c'est au moins une goule, au pire.... bonne questions. ils étaient 5 en tout, ont massacré pas loin d'une trentaine de personne. François a réussi à monter quelque peu la piste avec ses "dons" mais au bout d'un moment, ils se séparent et on peux pas suivre leurs traces. On s'est fait un ami, un chien avec le museau blessé. il est maigrichon.

On est rejoint par Élicia et Johanson.


[Résumé rapide]

Le groupe a dû quémander (prendre des faveurs?) l'aide des notables du monde de la nuit:

* A Garinol Cappadocius dans l'abbaye
* A Zvi dans le quartier juif
* A Ecaterina dans la vieille ville

A la fin, nous avons pu constater les choses suivantes:

* L’envoyé de l'empereur était venu démettre l’archevêque de la ville.
* L'archevêque appartient à une famille (vivante) puissante dans la ville qui est de mèche avec le prince (mort vivant) de la ville.
* Il est possible que le prince ai envoyé des goules pour tuer l'envoyé de l'empereur pour protéger ses intérêts.
* On va être les boucs émissaires de l'histoire si on en invente pas une rapidement.
* Ecaterina est l'opposition politique du prince dans la ville.
* On a mis les meurtres sur les dos des assamites. Zvi nous a aidé à monter l'histoire et y a mis un peu du siens pour que ça tienne debout.
* La nuit s'est fini avec une chasse au sang contre des assamites et bien sur on n'a rien trouvé.
* François a restauré à peu près un quart de son tableau.
Berseker
Conteur du Ponant
 
Messages: 1292
Inscrit le: Dim Juil 17, 2011 9:04 am

Le messager nocturne

Messagepar Biki » Dim Oct 29, 2017 10:58 am

Juste avant la chasse au sang, une goule nous confie une lettre à ouvrir en lieu sûr.
On nous donne rendez-vous dans les couloirs du château. Ça tombe bien, le Prince nous convoque car une goule semblant appartenir à personne a été tué dans une ruelle du Ghetto. Il nous demande d’enquêter.
François, enfin décidé à laisser son tableau miteux de côté, nous accompagne avec Balian, tandis que Johanson est très occuper à mettre en place un comptoir sur place pour faire fleurir son commerce (et accessoirement aussi le mien puisque j’ai réussi à négocier à un bon prix des tonneaux d’une boisson local alcoolisée pour la vendre sur Marsillo et son chemin).
Une fois que nous donnons congé au Prince, Balian et moi nous rendons sur le lieu où se trouve la goule tandis que François reste dans les couloirs du château attendre pour le rendez-vous qu’on nous a donné.
Une fois dans le Ghetto, nous examinons les lieux et le corps de la goule. Ce dernier a clairement été attaqué par un vampire puisque nous trouvons 2 trous au niveau de la jugulaire. Le fait que la plaie n’est pas été camouflée (en léchant la plaie) nous pose question : est-ce volontaire ? Est-ce un vampire qui ne peut réaliser cet acte ? Aucun autre signe ne donne des informations précises pour nous aider. Heureusement, Zvi, notre cher "ami" qui semble assez énervé d’être envoyé sur place pour "enquêter" sur un problème qui semble clairement être un complot pour détourner notre attention alors que nous avons un rendez-vous de prévu le soir même (oui, il est au courant) . Il nous informe qu’il va enquêter avec les moyens plus appropriés qu’il a à sa disposition et nous reviendrons le voir plus tard.
Alors que nous faisons le chemin du retour, nous nous retrouvons avec François qui, après 2 longues heures, à abandonner sa mission d’attendre dans les couloirs. Après avoir échangé nos infos avec lui, François décide d'examiner le corps à son tour pendant qu'avec Balian nous retournons sur notre domaine.
Pendant que François réalise son croquis du corps, un homme plutôt laid l'interpelle. En noble Toréador, François n'y va pas de main morte sur la laideur de la personne qui se trouve face à lui. Ce dernier se présente à lui en tant que Joseph Zvi. L'échange entre les 2 caïnites est plutôt animé...
François revient au domaine avec son beau croquis tout fier de lui. Nous décidons d'aller voir Ekatérina. Nous laissons François faire l'agréable connaissance de cette charmante femme à qui il propose de faire le portrait tant elle est magnifique à ses yeux. Pendant ce temps, Balian et moi discutons avec Marc, son aide de camp, pour lui demander si il a des infos sur le meurtre de la goule. Ce dernier n'a rien à nous donner. La nuit se termine alors que nous rentrons chez nous.
La nuit suivante, nous retournons voir Zvi. A peine avons-nous franchis le quartier Juif, nous nous retrouvons face à un être de 3 mètres de forme humanoïde d'une consistance boueuse. Nous n'avons pas le temps de nous interroger sur le pourquoi du comment que cette créature fonce dans notre direction. Alors que nous sommes en train de faire demi-tour, Zvi surgi de nul par et nous somme de le suivre. Nous courrons à sa suite dans un dédale de ruelles et semblons semer la créature. Nous nous arrêtons donc et commençons à interroger Zvi pour comprendre ce qui se passe. Il nous explique qu'il s'agit d'un golem d'argile fabriqué par un rabbin mage, qui est là pour protéger le quartier juif sauf que son comportement est étrange puisque normalement il n'est présent que le jour et n'attaque jamais à vue si le quartier n'est pas directement menacé. François l'interroge plus précisément pour savoir s'il connait qui a fabriqué ce golem et comment le détruire. Zvi connait le rabbin et le moyen de détruire le golem : il faut pouvoir effacer l'écriture inscrite sur son front et changer un caractère pour changer le mot inscrit en hébreux (Vie=>Mort).
Pendant que nous détournons l'attention du golem, Zvi lui saute au visage et parvient à faire la manipulation et le golem reprend son état d'argile inerte et informe de manière instantané.
Zvi nous conduit alors jusqu'au rabbin Mordecaï Ben Judah, le mage responsable de la création du golem. Arrivé chez lui, nous retrouvons l'habitation sens dessus dessous. Il y a des traces de lutte. François découvre un passage secret et remarque qu'il manque des livres dans la bibliothèque. Dans le passage secret, nous nous retrouvons dans un laboratoire, un peu dans le même style que le laboratoire du mage que nous avons affronté à Riez. Zvi semble très affecté par la disparition du rabbin. François essaye de tirer les vers du nez du nosfé. Ce dernier se confie à nous. Il nous parle d'une chanterie de Tréméré qui serait dans le quartier de Radcanie, près de la rue des orfèvres. Ça serait un clan qui aurait été créé il y a à peine 2 siècles, une sorte de vampire-mages. Nous pensons qu'ils seraient à l'origine de la capture du rabbin et nous décidons donc de leur rendre visite. Avant cela, nous demandons à Zvi s'il peut envoyer une de ses goules jusqu'à notre domaine pour demander à Johanson de nous retrouver et de nous prêter main forte.
"M'en fou, j'ai 33 en INIT"
Ludothèque Power!!!!
Avatar de l’utilisateur
Biki
Vice-vice
 
Messages: 319
Inscrit le: Mar Mai 01, 2012 11:41 pm

Il faut envoyer un message

Messagepar Biki » Sam Jan 27, 2018 11:29 am

Suite aux nombreux événements survenus depuis notre arrivée, nous décidons de prendre conseils auprès de Dame Mélissandre et surtout de l'informer de notre situation.
Aussi, pendant de François est obnubilé par sa toile à terminer et que Johanson prépare le prochain convoi jusque Marsiho où je profiterais de faire mon commerce de bière, Balian et moi cherchons un moyen de communiquer avec Dame Mélissandre avec discrétion.
Nous cherchons un moyen un peu plus sophistiqué d'envoyer un message codé que le simple fait de remplacer une lettre par une autre. Nous nous rendons à la bibliothèque après l'accord d'Ecaterina, pour trouver des méthodes de cryptage de message. Balian trouve un volume avec différentes techniques expliquées pendant que je fais des recherches rapides sur l'histoire de la ville de Praha et sur les mythes juifs.
De retour de notre fructueuse recherche, nous décidons de mettre en place le plan suivant :
- Rédiger notre message en langue d'Oc en remplaçant chaque lettre par son opposé dans l'alphabet (a=z, b=y...).
- Rédiger notre message sur un parchemin finement enroulé autour d'un bout de bois. Ainsi, pour lire le message, il faudra absolument détenir le bout de bois pour y enrouler le parchemin autour. Nous cherchons 2 bouts de bois de tailles au maximum identiques afin de garder en notre possession un moyen de lui renvoyer des messages ultérieurement et de pouvoir lire ses réponses.
- Envoyer une goule chez Dame Mélissandre pour lui transmettre le message codé sans lui indiqué la méthode de déchiffrage.
- Profiter du convoi jusqu'à Marsiho pour confier l'un des bouts de bois à une goule avec les instructions par oral de la méthode de déchiffrage du message.

Voici le message que je propose à mes compagnons :

Dame Mélissandre,
Sommes bien installés à Praha. Première mission du Prince : protéger un envoyé de l’Empereur fut un échec. Le Prince veut nous faire passer pour responsable de son assassinat. Après enquête, il s'avère que des Assamites sont responsables. Or nous avons aussi découvert que le Prince est peu soutenu dans la ville car soupçonné d'être un pantin des Přemysl, descendants de la dynastie des Přemyslides régnant depuis le IXè siècle. Soupçonne le Prince d'être responsable de la mort de l'envoyé de l'Empereur car ce dernier venu pour destituer l’Évêque de la ville (Évêque choisit par le Prince). Deuxième enquête dans le ghetto juif suite au meurtre d'une goule. Découverte de présence de Tremeres dans la ville. Le Prince semble très étonné. Nous présentons des conspirations contre le Prince. On cherche à nous prévenir que quelque chose mais les messagers sont assassinés. Avez-vous un dessein plus profond que juste notre présence à Praha ?
Vos dévoués serviteurs.

Il nous reste encore quelques jours avant le départ du convoi. Nous enverrons notre messager 2 jours plus tard. Nous lui confions un vrai message à faire parvenir à Dame Mélissandre pour l'informer de notre arrivée à Praha et que nous avons déjà rendu plusieurs services au Prince comme elle le souhaitait et que nous la remerciions de nous avoir confié cette noble tâche. Aussi, nous enverrons des messages aux principaux tenanciers de nos divers commerces et demeures afin de nous assurer de leurs bonnes tenues et, si besoin, avec quelques directives. Dans mon cas, je tiendrais à m'assurer que la bière que je leur ai fait parvenir soit vendue au bon prix et que le contrat conclus avec l'herboriste pendant mon trajet allé se déroule selon mon accord.
Ainsi, si notre goule est interceptée, elle aura une réelle raison de se trouver sur la route pour Marsiho.
"M'en fou, j'ai 33 en INIT"
Ludothèque Power!!!!
Avatar de l’utilisateur
Biki
Vice-vice
 
Messages: 319
Inscrit le: Mar Mai 01, 2012 11:41 pm

Re: [DA:V - oWoD] [Journal de la Chronique]

Messagepar Berseker » Ven Mars 02, 2018 2:21 pm

Une soirée tranquille. Ballian est parti chasser pour faire le plein de sang. François est parti voir Ekatarina pour commencer à faire son tableau. Il a fait l’esquisse préparatoire. Elicia a décodé le message de Mélissandre et enfin, Johanson est allé voir si le rabbin et Zvi vont bien suite à nos aventures avec les Tremeres et les golems. Au retour de François, Ballian demande à François de lui faire un tableau qu’il accepte mais plus tard. Le message de Mélissandre est lu à tous. Puis on frappe à la porte, un messager amène une missive. Qui nous demande cordialement de venir voir le Sénéchal de la ville le lendemain aux premières heures de la nuit.
Le lendemain, on va au château. On arrive sur place et le Sénéchal nous explique qu’étant les seuls enquêteurs (vampires) de la ville, l’enquête était pour nous. L’enquête est de retrouver le ou les tueurs d’humains mais il y a deux mode opératoire donc (peut être) deux personnes ou groupes différent ? A priori ce sont des vampires ou un vampire. Mais tout le monde parle de fantôme.

• Les premiers sont des cadavres décapités dont on ne retrouve pas le corps durant les nuits de pleine lune.
• Les seconds sont des enfants tués exsangue.

On se déplace vers la morgue. Il y a que des corps sans têtes qui après avoir vérifié les corps, il se trouve qu’ils ont été vidé de leur sang avant la décapitation. Ils sont une marque (scarification) sur un poigné (un cercle avec une croix à l’intérieur).
On prend la direction de la vieille ville. Un corps de décapité a été retrouvé, il y a deux nuit. On commence par la place du marché. Il n’y a pas d’activité. On cherche soit le symbole que l’on a vu à la morgue quelque part soit un cadavre ou trace de sang importante. Il y a rien. On continue l’investigation rue Celetna… Il y a rien de spécial. On se dirige vers l’université. Rien de spécial dans les alentours… à part quelque boutique ouverte… des boulangeries et ça sent très bon le pain chaud. On va voir Ekatarina. Pour les enfants, elle nous dit qu’un amis proche de chez elle qui pourrai nous aider, "le maitre des secrets" (Zvi ?). Le symbole la fait réagir. Le monastère de Stahov, dans le quartier Hradcany, il y aura des livres qui pourront nous éclairer dessus. (Symbole de Kupala – Secte ? Livre de Nod – Cycle de Lilith – Révélation de la sombre mère).
Berseker
Conteur du Ponant
 
Messages: 1292
Inscrit le: Dim Juil 17, 2011 9:04 am

Re: [DA:V - oWoD] [Journal de la Chronique]

Messagepar Berseker » Dim Mars 11, 2018 12:21 pm

Nous allons donc au monastère de stahov. Une fois sur place un moine (une goule?) nous aide à trouver des livres sur Kupala.

Kupala, le mot veux dire "bouillir, luxure, désir" mais ça serai aussi d'après une légende un démon.

D'après le moine nous sommes pas les seul à intéresser à Kupala, après discussion avec lui, il nous fait une liste de quatre personne. En nous donnant cette liste, il nous indique qu'une personne de la liste est actuellement dans la bibliothèque du monastère. Nous allons à la rencontre de cette personne qui lit un livre sur un pupitre, François entame la discussion mais la personne qui se nomme "Alexei" s'esquive dans les réponses à nos questions et essai de partir en courant... mais on se déplace plus vite, on le stoppe, François utile "Auspex" sur lui et il remarque qu'il y a un blocage psychique ou une sorte d'oubli sur le sujet de Kupala. On le laisse partir. Nous allons voir le sénéchal pour qu'il se renseigne sur les noms de la liste. Il nous demande de revenir le lendemain soir et nous allons nous reposer.

Le lendemain, avec le concours du Sénéchal, on apprend que les noms de la liste travaillent tous au marché de Hradcany. Alexei y est marchand de tissus. On apprend aussi que Peter est commerçant de grains, Pavel commerçant de métaux et enfin Jan commerçant de bois. Peter et Pavel n'ont posé aucun problème: Fermeture du magasin, utilisation "Auspex en toute discrétion et assommage du marchand. Jan lui ça été plus compliqué, il a été très rapide pour alerter la garde. On l'a assommé et on a essayé de fuir la garde mais il a fallu l'intervention de Ballian et de ses pouvoirs d'ombre (zone d'ombre) pour pouvoir fuir. On est rentré chez nous et avons attendu que la garde finisse ses rondes dans le quartier. Puis on réveil et interrogeons Jan. Voilà ce que l'on a pu tirer comme information de nos quatre marchands:

* Ils ont participé a un rite païen en rapport avec Kupala
* Cette secte appellerai "Les enfants de Havnor"
* La secte se trouverai dans une petite église de Praha
* Rites païens effectué lors des pleines lunes
* Les pratiques païens durent depuis plus d'un an
* Le mot "MAGYAR" est sorti lors de l'interrogatoire

Après l’interrogatoire, Elicia arrive à effacer la mémoire de Jan et on le ramène chez lui.... le lendemain matin, il pensera qu'il a pris une trop grosse cuite.
Berseker
Conteur du Ponant
 
Messages: 1292
Inscrit le: Dim Juil 17, 2011 9:04 am

Re: [DA:V - oWoD] [Journal de la Chronique]

Messagepar Berseker » Dim Avr 08, 2018 3:46 pm

Comment parler de cette nuit, une vrai "mascarade" (ou Benny Hill à l'église) ....

Déjà, on a était laché par François préférant faire le tableau de Ecatarina... et le mien tu le fais quand !!!??

Bref avec Élicia, Johanson et moi même on se dirige vers l’Église grâce à notre guide "Zvi" trouvé sur la route. Arrivé sur place on fait le tour de celle-ci. Il y a une lumière à l'intérieur et les portes sont fermées. On décide de passer par la petite porte... celle du presbytère... bref on la défonce au final... après des tentatives infructueuses de finesse.

On rentre dans l'église et on la fouille... on remarque que l'autel a un jour au sol. On essaie de trouver un mécanisme. Johanson pense l'avoir trouver sur la statue du christ, apparemment il y aurait un mécanisme dans la blessure de la lance de la statue. Je sors mon épée et je rentre ma lame dans la plaie.... mais la statut se casse et Johanson n'est pas content du tout mais on a plus le temps, le bruit va faire venir les gardes. On repart au plus vite.

"Zvi" qui était dehors n'est pas content du tout, "on reviendra dans quelques nuit quand la garde sera parti car elle sera là dans l'heure".... Attention, il nous reste que neuf nuit, maintenant.
Berseker
Conteur du Ponant
 
Messages: 1292
Inscrit le: Dim Juil 17, 2011 9:04 am

Re: [DA:V - oWoD] [Journal de la Chronique]

Messagepar Berseker » Dim Juin 17, 2018 9:53 am

Bon, on est revenu quelques nuits plus tard, on a bien regarder l'autel de plus près, il y a bien une fente. Ballian utilise ses pouvoirs d'ombres pour s'y glisser et trouve un mécanisme pour ouvrir. Tout la petite troupe se plonge dans un dédale de couloir et bout d'un certains temps arrive dans une grande salle où un rituel est en cours. Le groupe remarque une troupe de soldat caché dans la pénombre. Après un échange de signe, on comprend qu'ils sont pas là pour nous mais pour le groupe d'hérétique: ce sont des chevaliers de l'ordre de Saint Jean.

D'un coup, les chevaliers chargent dans le tas et massacre le groupe d'hérétique. Notre groupe remarque que le chef d'assemblée et son sbire prennent la poudre d’escampette. Nous les poursuivons et les coinçons dans une impasse. Là, commence un combat rapide et violent, Ballian empale dans le mur le sbire... Elicia est prise de panique (on comprendra plus tard qu'elle a reçu une attaque mental)... Nos deux autres compères combattent le chef d'assemblée mais qui n'est guère combatif. Ils se rendent rapidement et l'empalé disparaît, volatilisé (comme par magie?) ... Ballian récupère sont arme, le chef d'assemblé est en fait un vampire Malkavian qui n'a pas toute sa tête (encore moins que d'habitude en fait, façon de dire).

On repart sur nos pas, on recroise Elicia qui a repris ses esprits puis on repasse dans la salle du rituel où les chevaliers de Saint Jean sont repartis et il y a plus que des cadavres sanguinolent. Là, Elicia remarque que le sang coule dans des rigoles qui vont tous au même endroit. Elle décide de boucher le "siphon".

On pieute le malkavian et on retourne chez le prince (on lui refile le vampire). On lui explique ce qui s'est passé. Le temps passe, la pleine lune passe et il y a plus de meurtres.

* François a reçu une commande pour refaire la statue qu'on a brisé dans l'église, on a reçu un gros morceau de marbre qui trône dans le salon et François a commencé à travailler dessus
Berseker
Conteur du Ponant
 
Messages: 1292
Inscrit le: Dim Juil 17, 2011 9:04 am

Re: [DA:V - oWoD] [Journal de la Chronique]

Messagepar Berseker » Dim Juin 17, 2018 10:07 am

Un certains temps plus tard, lors d'une fête local dont j'ai perdu le nom (le slave est moi ça fait deux). On se ballade en ville (Ballian, Élicia, Johanson et François)... On profite de la fête. Quand d'un coup, Ballian et Elicia voient une femme apparaître dans la foule et disparaître... personne la remarqué, pourtant cela ressemble à un pouvoir vampirique ou une magie quelconque. Mais on n'a pas le temps de trop faire attention car d'un coup une meute de lupus vient faire un festival de griffes et de crocs !! ils s'attaquent à la foule sans distinction (innocent, goules, ...) mais merde ils ont chié sévère les Gangrels (ne parlons même pas des goules du Prince).

La garde locale tente de la combattre (méchoui party !!)... Les vampires dans le coin et quelques goules décident de s'y mettre (et nous aussi) !!! Comme d'habitude à chaque fois que l'on croise des boules de poils... on a mal... Élicia est grave blessée et Ballian est blessé aussi.... François et Johanson s'en sortent bien. Mais dans l'histoire, on a recroisé la femme qui disparaissait par magie qui a défoncé plusieurs lupus sans s'égratignée. Bien sur une fois l'incident passé, on est convoqué chez le Prince qui nous ordonne de mener l’enquête sur l'incident et sur le fait que durant cette attaque deux malkaves ont disparu.

N'ayant pas trop de piste, on décide de faire le tour de nos sources d'informations fétiches mais Écatarina n'est pas chez elle et Zvi non plus. On les retrouve tous chez le moine en train de comploter contre le Prince... Ohhhhh lllaaa lllaaaaa, on veux être de la partie bordel !! L'autre slave nous a suffisamment craché à la gueule !!

Ben ni une ni deux, après quelque jours, on le renverse propre sans faire couler une goutte de sang vampirique ou goulique (ça se dit pas m'en fous). Écatarina devient Princesse de Prague et nous ses conseillers (ah enfin de la reconnaissance). Le Prince est banni. Et nous on repart à notre enquête avec cette fois-ci une piste. Un château était sous "quarantaine" tenu par le Prince. Écatarina soupçonne qu'il y a des trucs sympa à aller voir par là-bas.

On y va, on visite le château. On y retrouve une femme blonde et surtout qui est une goule sans clan. On discute à propos de la disparition des deux malkaves. Et la demoiselle nous répond que c'est elle qui les as, elle a besoin de leur sang pour un rituel et elle les gardera le temps qu'elle en a besoin et les rendra ensuite.

On tente de négocier avec elle. Johanson et François arrive à un accord avec elle. On lui rapporte des humains que les malkaves boiront pour permettre de donner beaucoup de sang en très peu de temps et du coup dans deux / trois jours ils seraient relâchés.

On retourne voir la Princesse pour lui expliquer le problème et elle nous autorise à récupérer des humains dans les quartiers malfamés. On y va, on récupère une quinzaine de guguss que l'on livre à la blonde. Elle nous promet de les relâcher dans trois jours. On est curieux et on demande à quoi sert le rituel. A priori, celui ci servira à réveillé un vampire qui dort dans le château.... Ok, on a fait quoi comme boulette? on s'en fout. On rentre chez nous.

Là un émissaire de la Princesse nous attend et elle nous dit qu'on a fait une erreur (et elle aussi) et qu'il faut détruire la femme et ses sbires pour empêcher le réveil de ce vampire. Du coup branle-bas de combat, tout les vampires sont demandés pour cette bataille. On arrive en force avec 25/30 vampires contre une cinquantaine de goules... purée partie !!! Les goules pliées, écrasées, défoncées... quatre fous ou crétins cours en direction de la tour, y rentrent, descendent dans le donjon qui est comment dire transformé en donjon vivant (Nurgle ou un autre dieux qui sait a refait la déco). Là on tombe sur une sorte de gros golems de chair (un Vozhd), une bataille énorme commence. Élicia le bloque avec domination, Johanson et François le frappent comme des hystériques. Ballian crée des tentacules pour combattre la bête. Après plusieurs minutes de combat intense la bête tombe.

On se précipite vers la dernière salle et là on voit la blonde agenouillée tête contre terre devant un trône d'os et là une femme d'une cinquantaine d'année est assise dessus. On sent comment dire, qu'elle est un vampire de génération très basse. On décide de ranger nos épées et de s'agenouiller devant elle. Bonne décision nous dit-elle. On apprend que c'est une Mathusalem. Elle prend la direction de Prague, débarque la Princesse Ecatarina. Elle étreint sa goule (oui la blonde) qui devient son infant. Elle met celle-ci à la tête de Prague. Puis nous embarque tout les quatre direction la "Transylvanie".

(Bon, j'ai écrit ça à l'arrache, désolé, mais au moins on a un résume)
Berseker
Conteur du Ponant
 
Messages: 1292
Inscrit le: Dim Juil 17, 2011 9:04 am

Précédent

Retour vers Dark Ages : Vampire

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron