Séries

Séries

Messagepar Totoro » Sam Oct 29, 2016 9:48 am

Salut à tous !
Grâce à une de mes connaissances, j'ai découvert une série WESTWORLD basée sur un film [url=www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19474769&cfilm=56130.html[/url]de 1973 (francisé en MONDWEST) avec Yul Brenner. La [url=http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=19565522&cserie=16930.html]bande annonce[/url] était fort alléchante et j'ai donc regardé les deux premiers (sur quatre actuellement) épisodes de la série en VOSTFR.

Cette série n'est pas à mettre à la portée des âmes sensibles, du fait de son contenu amoral et des scènes violentes ou choquantes.

L'histoire se passe dans un futur, où les femmes et les hommes (visiteurs) vont dans un immense parc à thème (Far West) pour y trouver leur amusement. Ils trouvent des interlocuteurs (hôtes), qui reproduisent les mêmes actions chaque jour, altérées par les interactions qu'ils connaissent au cour de la journée.

Ce que je trouve intéressant dans cette série est son contenu qui remet en cause la moralité auprès de l'existence artificielle souvent débattue depuis les contes (Pinocchio) jusque dans la science fiction (les Robots d'Isaac Asimov), les aspirations de chacun et les limites de l'immoralité humaine (souvent comme un touriste qui va à l'étranger pour faire ce qu'il ne fait pas chez lui, tourisme sexuel, violence etc.). Les acteurs sont remarquables et leur art est montré dans certaines scènes où l'équipe de maintenance leur fait répéter plusieurs fois la même scène en modifiant les paramètres, c'est édifiant ! C'est sans compter sur une histoire se comporter sur 4 trames narratives.
Chaque épisode met en scène principalement un client qui va écumer le parc, parfois accompagné d'une connaissance, rencontrant les nombreux intervenants permanents de l'histoire. Puis d'une trame plus sourde d'un mystérieux cowboy joué par le formidable Ed Harris, dont l'amoralité est sans borne. Un complot où les Hôtes semblent dérailler... Et enfin une histoire autour du chef de projet - joué par l'extraordinaire Anthony Hopkins, dont je tairai mes soupçons.

La réalisation est très bien faite, et nous permet de suivre les trames en parallèle sans en perdre le fil, d'autant que ce changement permet également de souffler par rapport à certaines scènes particulièrement dures, choquantes, violentes, ou crues (ce qui fait penser à certaines scènes de Games of Thrones).
"A vaincre sans péril on triomphe sans gloire."

"Sous d'une atmosphère délétère et oppressante, les hommes plaisantent, allégeant leur humeur.
Avatar de l’utilisateur
Totoro
Conteur du Ponant
 
Messages: 159
Inscrit le: Mer Jan 18, 2012 8:15 am

Re: Séries

Messagepar yann » Sam Oct 29, 2016 11:04 am

Hello
Je reconnais que je n'ai pas du tout accroché durant le premier épisode. Mais ça mérite sans doute un deuxième round, car c'est clair que cette série a du potentiel.
Yann
Evil has hit the fan. You're behind.
Avatar de l’utilisateur
yann
Conteur du Ponant
 
Messages: 155
Inscrit le: Lun Déc 26, 2011 7:33 pm


Retour vers Cinéma

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité